TOUTES LES INFORMATIONS SUR LA GARE NOUVELLE

Sur le contournement ferroviaire de Nîmes et Montpellier qui sera mis en service fin 2017, une gare nouvelle située sur les communes de Manduel et Redessan ouvrira ses portes fin 2019.

POURQUOI UNE GARE NOUVELLE

Pour améliorer l'accès à la grande vitesse, en complément de la gare de Nîmes centre

Fin 2019, à la mise en service de la gare nouvelle, les trains à grande vitesse seront répartis entre la gare du centre-ville de Nîmes et la gare nouvelle. La gare nouvelle de Nîmes-Manduel-Redessan sera accessible en train depuis la gare de Nîmes-Centre en 8 minutes environ. Les horaires des trains seront adaptés pour garantir le système de  correspondances.

Pour faciliter les connexions régionales, nationales et internationales

La gare nouvelle sera située à l’intersection ferroviaire du contournement Nîmes-Montpellier et de la ligne classique reliant Tarascon à Nîmes. Son positionnement permettra d’offrir aux clients un panel de destinations extrêmement varié à l’échelle locale (Montpellier, Nîmes, Avignon, Arles…), nationale (Paris, Lyon, Strasbourg, Lille…) ou internationale (Barcelone, Madrid, Bruxelles, Londres…).

UN VÉRITABLE PÔLE D'ÉCHANGES MULTIMODAL

Au croisement du contournement de Nîmes-Montpellier et de la ligne classique, la gare sera accessible en trains régionaux et à grande vitesse, en voiture, en taxi, en transport en commun, à moto, en vélo, etc.

La gare de Nîmes-Manduel comptera 3 niveaux :

  • Un niveau inférieur donnant accès aux voies de la ligne classique
  • Un niveau médian, comprenant l’ensemble des espaces d’attente et de service pour le client
  • Un niveau supérieur donnant accès aux trains à grande vitesse

La surface de la gare nouvelle sera d'environ 3 000 m²  :

  • 900 m² pour la circulation des voyageurs
  • 400 m² pour les services à la clientèle
  • 800 m² réservés à l’Exploitation/Gestion
  • 300 m² pour l’implantation de commerces
  • 500 m² réservés à d’autres services

 

MONTANT DU PROJET

Le coût des travaux de la future gare de Nîmes-Manduel-Redessant est estimé à 95 millions d'euros, financés par :

  • L'État : 31,7 millions d'euros
  • SNCF Réseau : 31,7 millions d'euros
  • La Région Occitanie : 22,6 millions d'euros
  • Nîmes Métropole : 8,03 millions d'euros
  • Montpellier Méditerranée Métropole: 0,7 millions d'euros

LE CHANTIER ET SES ACTEURS

Le projet comprend différents aménagements :

  • La construction de la gare
  • L’aménagement d’une plateforme ferroviaire
  • La création de deux quais le long de la voie ferrée existante « Nîmes-Tarascon » pour permettre l’arrêt des trains régionaux
  • Les aménagements nécessaires à l’intermodalité
  • L’aménagement des espaces extérieurs
  • La création de la principale voie d’accès à la gare, se raccordant sur la RD 3, qui sera réalisée par Nîmes Métropole.

Parties prenantes dans le projet de la gare nouvelle Montpellier-Nîmes